Si vous êtes arrivé sur cette page, le métier de D3S vous intéresse très certainement… Toutefois, peut-être vous posez-vous encore des questions sur ce qu’un D3S est vraiment amené à faire au quotidien.

Diversité des secteurs d’activité

En effet, si un mot caractérise nos fonctions, c’est celui de diversité : il y a un grand nombre de façons d’être D3S et d’établissements où exercer, ce qui ne facilite pas la connaissance du métier pour les éventuels candidats au concours. Rechercher des informations sur les différents domaines d’exercice, comprendre quel établissement se cache derrière quel sigle n’est pas forcément chose aisée pour les éventuels candidats au concours. Mal connu, le métier de D3S permet pourtant d’exercer des activités riches et passionnantes qui s’inscrivent à la rencontre des enjeux de notre système social et de santé et reflètent les grandes valeurs du service public.


Le corps des D3S

Le corps des directeurs d’établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux est un des trois corps de direction de la fonction publique hospitalière avec celui des directeurs d’hôpital et des directeurs des soins. C’est un corps plutôt jeune mais qui regroupe des métiers anciens : il a été créé en 2007 par fusion. Gérés par le CNG, les D3S sont recrutés par concours (externe, interne, et troisième concours) sur lesquels plus d’informations sont disponibles sur ce site. Ils peuvent aussi bien être en charge d’une chefferie d’établissement qu’être des directeurs adjoints et ils sont présents dans une très grande variété d’établissements. Ils sont en charge de la gestion quotidienne de leur établissement mais aussi de son pilotage stratégique à plus long terme.

Lire le référentiel métier de directeur d’établissement social et médico-social.

 

Types de postes

 

Deux positions principales existent lorsqu’on est D3S : la chefferie d’établissement et la direction adjointe. Les deux fonctions varient selon le type et la taille de l’établissement, toutefois quelques distinctions générales peuvent être établies.

 

 

 

  • Être chef d’établissement

Le chef d’établissement est l’idée commune que l’on se fait du directeur. Son métier peut varier selon la composition de son équipe : ainsi s’il a des adjoints il pourra leur déléguer certains domaines de compétence. Toujours est-il que c’est lui qui détermine la ligne stratégique que l’établissement va adopter sur le moyen, voire le long terme. Ainsi, il est en charge du projet d’établissement, de la coopération avec  les acteurs territoriaux (dont l’Agence régionale de santé et/ou le département) et de la conduite financière de l’établissement. Enfin c’est lui qui recrute et nomme les personnels de l’établissement (à l’exception de ceux qui sont nommés par le CNG). Enfin, lorsque l’établissement a la personnalité morale, ce qui est le plus souvent le cas, il peut être amené à le représenter en justice.

L’exercice du chef d’établissement n’est pas solitaire. Dans les établissements d’une certaine taille il peut travailler au sein d’une équipe avec d’autres directeurs qui seront alors ses adjoints ou encore avec d’autres professionnels : attachés d’administration hospitalière, directeurs des soins, cadres de santé, etc. Même dans les plus petits établissements le directeur sera accompagné par une équipe administrative et soignante.

 

  • Être directeur adjoint

Un adjoint est recruté par le chef d’établissement (mais tout de même nommé par le CNG !) et travaille sous sa responsabilité. La répartition des compétences se fait suite à un échange entre le chef d’établissement et le directeur adjoint. Le directeur adjoint pourra être en charge d’une direction fonctionnelle qui sera choisie selon les besoins de l’établissement. Ainsi un directeur adjoint pourra être chargé des finances, des ressources humaines, de la qualité, etc.

Une  autre modalité fréquente dans l’exercice d’adjoint est la direction de site. Par exemple le directeur d’un centre hospitalier en charge d’un ou plusieurs EHPAD pourra choisir de nommer un D3S en charge du secteur médico-social. Dans le cas d’une direction de site le directeur adjoint est responsable de toutes les dimensions et activités de son site.

Dans tous les cas, l’adjoint devra conseiller le chef d’établissement et participer à ses côtés à la détermination de la stratégie de l’établissement. En tant que membre de l’équipe de direction il a en effet un rôle qui est aussi stratégique et pas seulement opérationnel.

 

Que le D3S soit chef d’établissement ou directeur adjoint, il est responsable du bien-être des publics vulnérables qu’il accueille et doit donc promouvoir la bientraitance au sein de son établissement.