La rémunération

Les éléments de rémunération pendant la formation sont composés de la rémunération principale et de 3 indemnités.

Les élèves, fonctionnaires avant leur entrée à l’école, sont rémunérés sur la base du dernier indice détenu sous réserve que celui-ci soit supérieur à l’indice majoré prévu pour les élèves. Aucune prime ou indemnité précédemment versée n’est maintenue. Les élèves, non fonctionnaires avant leur entrée à l’école (contractuels, 3ème concours, étudiants), sont rémunérés sur la base de l’indice d’élève DESSMS (comptez 1400 euros nets mensuels hors période de stage). Les grilles sont disponibles sur le site du Centre national de gestion (CNG).

L’indemnité forfaitaire est versée aux élèves issus du concours interne. Ceux issus du concours externe et 3ème concours, justifiant de 5 ans d’activité professionnelle (privée ou publique) après l’obtention du diplôme requis pour entrer en formation, peuvent en demander le bénéfice.

Les indemnités de formation sont reçues pendant les périodes de formation à l’EHESP et sont d’environ 120€ par mois. Les indemnités de stage reçues pendant les stages, sous réserve de réaliser son stage en dehors de l’unité urbaine dans laquelle est située sa résidence familiale (cf. site INSEE) et de l’EHESP, sont d’un montant de 28,2€ par jour.

Les élèves peuvent bénéficier du supplément familial de traitement pour leurs enfants à charge âgé de moins de 20 ans scolarisés ou en apprentissage (revenu n’excédant pas 55 % du SMIC).